[Interview] Abderrahim Rochdi ou les ambitions africaines d’un entrepreneur franco-marocain

Abder

Tout au long de sa carrière, Abderrahim Rochdi est resté connecté au Maroc, à travers la famille ou encore le business. Aujourd’hui, il tente l’aventure africaine en créant la filiale du groupe Logiq, cofondé avec des amis vers le royaume.

Il se définit comme un «pur produit de l’international». Abderrahim Rochdi a grandi et vécu en France, dans la région parisienne, dans une famille de six enfants. Jusqu’à ses 18 ans, il confie avoir «noyauté autour de la région parisienne», déclarant avoir développé un amour pour Paris, car c’est là-bas que les cultures se rencontrent.

De parents originaires de Casablanca, le Franco-marocain se rappelle comment ils avaient connu les grandes et belles années de la ville blanche. «Mon père, un amoureux du Maroc et entrepreneur, rentrait dans le pays quatre fois par an», raconte-t-il, évoquant un «besoin de se reconnecter» aux racines. Et au sein de la maison familiale, le Maroc a aussi été toujours présents, même en France.

Lire l’article complet sur yabiladi.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *